Cartographie Photothèque

Accueil  > Le Pays  > Le Pays Horte et Tardoire  > Présentation  > L’histoire du Pays

L’histoire du Pays

Rapide retour sur les fondements de la structure du syndicat de Pays Horte et Tardoire.

Chronologie

  • - 1979 : le Plan d’Aménagement Rural (PAR) du Pays Horte et Tardoire est mis à l’étude. Une réflexion collective s’engage qui permet d’organiser et de structurer le Pays en regroupant plusieurs communes et de créer des habitudes de concertation autour d’objectifs communs de développement.

  • - 17 novembre 1982 : arrêté préfectoral autorisant la création du syndicat intercommunal pour la réalisation du contrat de Pays des cantons de Montbron, La Rochefoucauld et Villebois-Lavalette. Le Pays compte alors 47 communes.

  • - 1983 : un premier contrat de Pays est signé avec la Région Poitou-Charentes et les premières actions réalisées.

  • - Dès 1992 : les bassins de vie au sein du Pays s’organisent et se structurent en communautés de communes.

  • - 1997 : retrait des communes de Brie et Jauldes.

  • - 16 février 1999 : reconnaissance du Pays au titre de la « loi Pasqua » (LOADT) sur un périmètre constitué de 45 communes.

  • - 2000 : adhésion des communes de Bouëx, Dirac, Garat, Saint Adjutory et Vouzan.

  • - Mars 2002 : dossier de candidature à la démarche Pays.

  • - Septembre 2002 : arrêté du périmètre d’étude du Pays Horte et Tardoire.

  • - Novembre 2002 : création d’un syndicat mixte « Le Pays Horte et Tardoire ».

  • - 29 Août 2005 : reconnaissance du Pays au titre de la "Loi Voynet" (LOADDT).

  • - 1er Janvier 2013 : Intégration de la commune de Chadurie.

    Pierre Lacour fut le fondateur de ce Pays, de 1982 à 1995. Jusqu’en 2008, c’est Michel Boutant qui gérait ce syndicat et jusqu’a ce jour c’est le Président Jean-Paul Cailleteau.


    La Charte de développement

Raison d’être du Pays Horte et Tardoire, la Charte de développement traduit la vision partagée du territoire, de son évolution souhaitée et des moyens à mettre en œuvre pour y parvenir dans le respect des principes du développement durable. Inscrite sur le long terme (au moins dix ans), elle est l’expression d’un projet collectif de territoire qui peut être défini de la manière suivante :

“Le projet de territoire est un projet politique. Il est la réponse que donnent les acteurs aux questions posées par le diagnostic. Le bilan est effectué, les menaces et opportunités sont mises à jour, en tenant compte de ces éléments, les acteurs peuvent maintenant dire ce qu’ils veulent que le territoire devienne, quelles sont ses vocations et se fixent pour cela des objectifs. Ce projet se traduit par un ou deux objectifs à long terme qui constituent une réponse au défi lancé par l’évolution du territoire, aux attentes des utilisateurs et aux enjeux dégagés par le diagnostic. L’art de manoeuvrer pour atteindre ces objectifs est appelé stratégie.”

(Définition DATAR – Maire-conseils – ETD)

Sur le pays Horte et Tardoire, ce travail mené en concertation avec les habitants et les acteurs locaux a permis de bâtir un diagnostic du territoire, définissant une organisation spatiale en quatre sous-ensembles territoriaux et de construire un projet de territoire autour de la finalité suivante : « Horte et Tardoire 2015 : un Pays rural dynamique, harmonieux, solidaire, ouvert sur l’Europe ».

Pour en savoir plus sur le projet du Pays Horte et Tardoire pour les années 2005-2015 vous pouvez télécharger des extraits de la Charte de développement durable.



RESSOURCES

Charte de développement durable Horte et Tardoire : Conclusions du diagnostic
Téléchargez conclusion diagnostic charte-2

Charte de développement durable Horte et Tardoire : Projet de territoire 2005-2015
Téléchargez projet de territoire charte-2

POUR ALLER + LOIN

Vous pouvez demander à recevoir la Charte de territoire, pour nous faire part de votre souhait, merci de nous envoyer un mail :
contact@pays-horte-tardoire.fr


Aides aux projets > choisissez votre statut