Cartographie Photothèque

Accueil  > Le Pays  > Le Pays Horte et Tardoire  > Le conseil de développement

Le conseil de développement

Les Conseils de développement ont été instaurés par la Loi d’Orientation pour l’Aménagement et de Développement Durable des Territoires, dite loi Voynet, du 25 juin 1999 : les citoyens intéressés à la vie de leur Pays et à son développement peuvent s’organiser en un conseil de développement.

Il y a 31 Conseils de développement en Poitou-Charentes dont 6 en Charente : Grand Angoulême, Pays du Cognac, Sud-Charente, Ruffécois, Charente-Limousine, Horte et Tardoire. Ils sont, selon l’Institut Atlantique d’Aménagement du Territoire, « Les bénévoles de la démocratie locale  ».

Le Conseil de développement du Pays Horte et Tardoire :

Il s’est créé en septembre 2003, renouvelé en novembre 2005 et constitué en association Loi 1901 en janvier 2006. Il rassemble environ 50 personnes.

Ses missions sont :

  • - d’être vigilant quant à l’application des principes de développement durable dans l’application de la charte
  • - d’émettre des avis et d’être consulté sur l’aménagement et le développement du Pays
  • - d’être une force de proposition d’être associé au suivi et à l’évaluation de la charte
  • - de favoriser le dialogue, les échanges et la coopération entre les divers acteurs du Pays et la population.

Le Conseil de développement est donc :

  • - un rassemblement organisé de citoyens actifs, simples experts d’usage, représentant la plupart des composantes de la société
  • - un créateur de lien social par la concertation et l’animation
  • - un porteur de la parole des citoyens qu’il doit rendre efficace par des propositions concrètes aux élus du Pays
  • - un outil au service du territoire et un partenaire des instances représentatives locales :
Volontariat + Intérêt à la vie du Pays + Propositions aux élus = Démocratie participative ou Citoyenneté active

Le conseil de développement se situe entre le débat d’idées (le domaine de l’Université de Pays) et la décision finale qui revient aux élus du Pays.

Projets du Conseil de Développement

Les réflexions qui ont abouti ou sont en cours de mise en oeuvre, en application directe de la charte ou en auto-saisine :

  • - Economie : mise en place d’une charte forestière pour une politique cohérente et une valorisation de la forêt
  • - Tourisme : mise en place d’un Office de tourisme de Pays
  • - Culture, sports, loisirs : La « Fête des enfants du Pays » pour faire mieux connaître les activités de pleine nature et de pleine culture, créer du lien social entre les personnes et les associations, est prise en charge par une association dédiée à son organisation.

Les sujets en cours de réflexion :

  • - Environnement : mettre en place des circuits courts de distribution pour l’approvisionnement des collectivités et promouvoir le développement durable
  • - Aménagement du territoire : participation au suivi des propositions dans le cadre du SCOT
  • - Économie : étude de faisabilité d’un pôle de travail à distance

Quel Pays voulons-nous pour 2015 ?

  • - Un Pays cimetière : le Pays est toujours agréable à vivre mais la population est vieille, les villages sont vides toute la journée, les activités déclinent…
  • - Un Pays sanctuaire : le patrimoine est mis en valeur, les résidences secondaires, les touristes et les étrangers sont nombreux, les activités dépendent essentiellement du tourisme…
  • - Un Pays « au fil de l’eau » : on laisse l’évolution se faire naturellement en accompagnant et en corrigeant à la marge. C’est l’incertitude…
  • - Un Pays industrialisé : les décideurs s’appuient sur les entreprises pour favoriser un développement économique important. L’emploi progresse, la structure sociale se transforme, la nature et le patrimoine passent au second plan.
  • - Un Pays neuf : installation d’unités de haute technologie, de jeunes actifs arrivent et transforment le Pays. Mais pour combien de temps ?
  • - Un Pays durable : il s’agit de préserver la qualité environnementale et le « bien vivre » tout en assurant un développement économique solidaire. agriculteurs et population ont fait alliance sur la qualité de l’environnement et des produits de petites usines ont fermé, mais artisans et commerçants sont actifs et s’adaptent à la nouvelle demande des activités nouvelles non polluantes s’installent un tourisme de « pleine nature et de pleine culture » se développe …

Vous avez un avis ? Alors rejoignez-nous pour être acteurs du développement de votre Pays !

CONTACT

CODEV
Mairie de MONTBRON
16220 MONTBRON

Christian BERGE
Président du CODEV

Marc PARASCANDOLO

Secrétaire
marc.parascandolo@alsatis.net


RESSOURCES

Réunion du 16 novembre 2010 - Présentation animée
Téléchargez reunion publique 2010 animee PDF Réunion du 16 novembre 2010
Téléchargez reunion publique nov 2010


Aides aux projets > choisissez votre statut